Écrire au courant de la plume

Ecrire au courant de la plume_C1
Écrire au courant de la plume
Récits, réflexions et nouvelles
Les Éditions de la francophonie
Prix : 24,95$
Décembre 2020

***


IMG_4490

***

Commentaires


Le 17 janvier 2021
J'ai commencé la lecture du livre Écrire au courant de la plume... Je suis touchée, émue, par chacun de ces textes..Encore une fois, c'est du bonheur pur que de te lire. Je viens de terminer «Lettre à une jeune femme en deuil de sa jumelle.» Ouff !! j'en ai apprécié chaque ligne.
Plus tard:
Dès que j'ai reçu ton livre format papier aujourd'hui, je me suis aussitôt plongée dans la suite de ma lecture d'hier débutée en numérique. Et voici qu'en regardant à l'endos, je viens de découvrir un commentaire que j'avais déjà écrit au sujet d'autres de tes livres. Je pourrais en dire tout autant pour ton nouveau livre que je viens de terminer tout d'un trait. Je suis vraiment touchée que tu aies pensé ajouter ce commentaire sur ta 4e de couverture. Je suis également fière d'être associée indirectement à tes œuvres. Quelle merveilleuse surprise en ce temps particulier de la pandémie. Merci !
Denyse Marleau
Animatrice - Émission Pastiche ,
CHUO FM, 89,1

soeursmarleau.com

Le 15 janvier 2021

Coucou mamie !
J’espère que toi et papi allez bien
🥰 De notre bord, on va bien mais on s’ennuie beaucoup de nos visites quotidiennes chez vous... On a vraiment hâte de vous revoir !
Je t’écris ce courriel car je viens de terminer ton livre, et WOW ! J’ai vraiment adoré... J’ai découvert une facette de toi, des anecdotes sur ta vie, qui me permettent d’apprendre à mieux de connaître. Je suis vraiment reconnaissante d’avoir une mamie aussi inspirante, talentueuse et intéressante! J’ai trouvé que ton livre est vraiment super bien écrit, et j’ai ressenti une panoplie d’émotions au fil de ma lecture. J’ai été particulièrement émue par ta « Lettre à une jeune femme en deuil de sa jumelle ». J’ai même dû prendre une pause de ma lecture... Puisque je suis moi-même une jumelle, j’imagine que ça vient chercher quelque chose en moi de profond. Mais j’ai aussi beaucoup ris de « Suis-je atteinte du tsundoku ? » et j’ai été très intéressée par ta vision du bonheur dans ton « Discours sur le bonheur ». Je la partage entièrement 🔆 J’ai beaucoup aimé te lire et j’ai vraiment dévoré ton livre, et je voulais te remercier pour cette belle lecture ❤️
Véro xoxoxox

Le 2 janvier 2021

Bonne et heureuse année à toi et toute ta famille.
J'ai passé des moments si agréables en lisant "
Ecrire au courant de la plume" ! Rires aux funérailles d'Angèle, ou Les petits doigts de mon père et Changement de tête. Quelques larmes : les textes sur Jacques F. et Monique. Stupéfaction à la lecture de Nuit de fiançailles et Au dernier coup de minuit. De très belles émotions et partout, on retrouve notre Lysette, son empathie, son amour de la vie bien entretenue par Maurice, son espérance et sa force devant les embûches. Merci, je t'aime.
Georgette

Le 16 décembre 2020
Salut Lysette,
Toutes nos (Charles et moi) félicitations pour ce beau livre! J’intitulerais plutôt « Être au courant de la plume » car ton âme y est! Ce sont des tableaux de vie imprégnés d’une grande tendresse, trait qui est ta marque de commerce. (Un poète tombé du ciel)
Oui, une vraie « Vincentienne », « la source de ta vocation vincentienne est à la fois humaine et divine: c’est l ‘angoisse ressentie au spectacle de la souffrance d’un autre être humain, la réaction spontanée de sympathie etc. » « Référence de la Règle de la St-Vincent de Paul du Canada », (Intermède inattendu à Assise).
Je me suis esclaffée à imaginer Robert donner une claque dans le dos de Monseigneur Ébacher en l’appelant Rodge (Devinez qui viendra dîner) et j’ai été émue de lire tout ce qui concerne notre papa. (Surtout Panier percé car toute la tendresse et générosité de notre père est ressentie dans la dernière phrase du récit) ....j’adore et que dire de « Noble père », récit très émouvant! J’aime tes fins de textes « c’est toi qui as toujours dit que j’avais les mains de mon père, non? » (Les petits doigts de mon père, Nuit de fiançailles etc)
Enfin, j’ai relu avec grand plaisir ton (notre)récit de voyage et j’en conserve pour toujours, un excellent souvenir (du voyage et du récit).
Ton amour des autres, ton chéri, tes enfants, tes amis font l’objet de témoignages élogieux de ta part! Tu ne seras jamais oubliée chère sœur car tes récits vivront éternellement dans nos bibliothèques et surtout dans nos cœurs.
Bravo encore. Lynne 🌹
***

Le 17 Décembre 2020
Bonjour ma belle Lysette,
Je suis entrain de lire ton livre. Quel baume pour l’âme! Ton authenticité, ta transparence, ta foi, ton amour pour tous ceux que tu croises sur ta route me touchent énormément. Oui! C’est tellement bon pour mon âme! Que de bonheur de lire tes récits de vie, tes textes racontés avec amour, humour et quelle belle façon de nous faire rencontrer ta famille. On ne se lasse pas de te lire pour découvrir ton humanisme, ta grande générosité d’âme, ton amour pour ta famille et ton Maurice et de nous faire vivre des bribes de tendresse, de tristesse et de Vie. Que je t’aime ma belle Lysette ! Merci de partager ta vulnérabilité, ta foi, et tout ton être dans tes écrits, ça me touche beaucoup,
Merci d’être là mon amie.
Lise
***

Le 17 décembre 2020
Chère Lysette

Quel magnifique livre ! Félicitations à tous les trois, Lysette, Maurice, et Manon. J'ai feuilleté ÉCRIRE AU COURANT DE LA PLUME, je me réjouis de commencer à le lire, à découvrir avec attention toutes les images, à serrer dans mes mains sa superbe couverture.

Monique B

***

Chère Lysette, 

Cette page couverture est invitante, douce. J’aime beaucoup les fleurs qui entourent la photographie de la jeune fille dont le sourire et le regard sont bien les tiens. Devant toi un livre, celui de la vie! Comme celui que tu proposes. En arrière de toi, une partie de la carte du Canada et de la région de ton enfance.
C’est une page couverture qui conduit à la réflexion, la paix, qui donne envie de connaître ce parcours de l’enfance à aujourd’hui.
  Cette page couverture est une réussite.
Je connais ta phrase stylée, claire et poétique. 
Je suis preneur tout de suite pour un exemplaire.
Félicitations, chère Lysette ! 
Écrire, c’est laisser son âme s’exprimer. 
On ne peut retenir notre souffle intérieur, c’est notre façon de rejoindre les autres.
Jean-Louis G.
***
  Félicitations pour ton dernier livre. Tu m’a déjà avoué ton inquiétude éprouvée lors de ton entrée dans le monde littéraire, mais tu as montré que tu y as ta place, pas seulement par le nombre d’ouvrages mais par le public. Nous avons chacun notre domaine d’écriture et notre style, mais je vois bien que les gens qui sont touchés par tes récits de vie captent une forme de Lumière, et, comme tu sais, j’ai un grand respect pour la Lumière avec une majuscule.
Daniel 
***
Lysette
Je suis en train de lire ton livre. J'ai assez ri de l'histoire de ton bonhomme, qui ne pouvait pas prononcer Monseigneur Ébacher et qui a sauté sur l'occasion quand monseigneur lui a dit de l'appeler Roger. Il me semble que je le vois donner la claque dans le dos de l'invité: Ok Rodge! Kkkkkkk. C'est bien drôle et une belle illustration de ce qui est important, être naturel et simple.
Francisca
***      
7 décembre 2020 à 12 h 44
Quel beau roman! J'ai très hâte de lire ce troisième tome. Félicitations Lysette pour tout le travail mis dans la création du magnifique livre
'Écrire au courant de la plume'.
Caroline B.

***

Le 8 décembre 2020
Salut Lysette,
Nous venons de terminer la lecture de ton dernier livre.  Encore un beau livre où tous les styles se rencontrent pour capter notre intérêt.  Chaque chapitre est une nouvelle découverte et témoigne de tes talents de conteuse.  Comme toujours, tu n'es pas à court de sujets pour nous émouvoir.  Félicitations pour cette réussite!
Colette et Raynold ❤️❤️
***

Le 10 décembre 2020
Bonsoir Lysette,
Juste un petit mot pour t'annoncer que j'ai bien reçu ton livre "
Écrire au courant de la plume" cet après-midi et j'ai déjà lu les remerciements, l'Avant-Propos et "Les petits doigts de mon père"... et Je sais que je vais me régaler de bonnes lectures. MERCI.
Bien cordialement à vous deux,
Hédi B
***