Marie-France et son ange


Marie-France et son ange
Auteure :  Lysette Brochu
Album pour enfants
Type :  Broché

Mars 2001 / 2010
Éditions du Vermillon
24 pages
Prix: 8,00 $

Marie-France est à l'âge des cauchemars.
Heureusement, elle apprend de sa grand-maman qu'elle a un ange gardien. Ainsi, elle n'est jamais seule. Une petite voix en elle lui envoie du courage pour surmonter les peurs et les difficultés. Marie-France découvre aussi, ô merveille, la présence de plusieurs personnes anges qui l'entourent pour la protéger, ou qu'elle rencontre par hasard tous les jours.

Marie-France et son ange

Album pour enfants de quatre à huit ans.

Marie-France est à l'âge des cauchemars.

Marie-France est à l'âge des cauchemars. Heureusement, elle apprend de sa grand-maman, qu'elle a un ange gardien. Ainsi, elle n'est jamais seule. Une petite voix en elle lui envoie du courage pour surmonter les peurs et les difficultés. Marie-France découvre aussi, ô merveille, la présence de plusieurs personnes anges qui l'entourent pour la protéger, ou qu'elle rencontre par hasard tous les jours…


C'est un livre qui s'offre bien lors d'un baptême
ou d'une première communion ou à Noël…


Les aquarelles d’Olga Rykova, douces, chaleureuses, paisibles…une poésie sur le thème des anges…
Découvrez l’histoire des anges de Marie-France !
Francine Charette, Club Culture
 
OLGA RYKOVA (illustratrice) 

Originaire de Moldavie, OLGA RYKOVA a fait des études supérieures en Arts au Collège Repin des Beaux-Arts de Russie et pratique, à titre d'artiste professionnelle depuis 16 ans comme peintre, graphiste et illustratrice, en utilisant autant les techniques de pointe que les techniques traditionnelles telle l'iconographie. Elle est également diplomée de la Cité collégiale (Ottawa) en conception graphique et a enseigné le dessin et la peinture aux enfants et aux adultes.
En 1999, elle gagnait le 3
e prix en conception visuelle de la Sélection nationale au Concours du Comité international des Jeux de la Francophonie, en vue des 4e Jeux de la Francophonie qui se tenaient au Canada, en 2001. Peintre et illustratrice, Madame Rykova a travaillé pour les Éditions Pierre-de-Lune d'Ottawa ainsi que pour le Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques. Elle a exposé dans de nombreuses galeries et lieux publics en Russie, aussi au Canada, à la Galerie d'art d'Ottawa, la Galerie Claude Courcy de Montréal et le Pavillon d'Arts Pierre Péladeau. Ses oeuvres se retrouvent dans plusieurs collections privées en Russie et au Canada dont les Collections Pierre Péladeau, Québécor et celle de l'Orchestre métropolitain.




Nouveauté : le jeudi 6 octobre 2011

Bonsoir,
Je parle de votre très bel ouvrage dans notre hors-série sur
le sommeil (magazine Grandir Autrement).
Chaleureusement,
Carine Phung

http://www.arbrinic.com/Lectures/Grandir-Autrement/Grandir-Autrement-Hors-Serie-n-7,1,3680.html



Grandir Autrement
Le magazine des parents nature - HORS SERIE n°7
Avril 2011

Le sommeil: Voir p. 15
Clara T. dit ceci :
"Lorsque j'étais étudiante, j'ai rencontré un ami qui faisait un mémoire sur le thème des anges. Lorsque je lui ai demandé pourquoi ce choix, il m'a dit qu'il avait été marqué par son enfance. Il était alors victime de terribles cauchemars, qui avaient subitement pris fin après que sa grand-mère se soit agenouillée près de son lit et ait prié son ange gardien."

*************************************

ANIMATION : MARIE-FRANCE ET SON ANGE


    Durée de l’animation : 45 minutes

    Objectifs : encourager les enfants à parler de leurs cauchemars et leur offrir quelques trucs afin de surmonter leurs peurs. Aussi, les motiver à devenir serviables, des anges pour les autres.

    Matériel requis :

      Déroulement :
      1. Mise en situation :
      Tu as déjà fait un cauchemar? Tu peux nous le raconter? Qu’est-ce qui te fait peur? (Le parent ou l’animateur d’un groupe ou l’enseignant.e peut parler de ses peurs lorsqu’il était enfant : peur du loup, du tonnerre etc…

      2. Lire le début de l’histoire et écouter la berceuse que chante la maman à sa fillette. La chanter à notre tour.

      3. Dévoiler la formule magique que la grand-maman donne à Marie-France. L’écrire sur un carton et la faire répéter par les enfants. Leur faire apprendre par cœur… Ce sont des paroles que l’enfant peut se répéter lorsqu’il a peur.

      4. Continuer la lecture : on s’arrête pour parler des personnes-anges autour de nous. Que fait ta maman pour te montrer qu’elle t’aime? Ton papa? Ton enseignant.e? Que fais-tu, toi, pour être aimable pour ta maman, ton papa, ton enseignant.e, tes ami.e.s? Ex : je ramasse mes jouets sans qu’on me le demande, je dis bonjour à mon enseignant.e lorsque j’entre dans la classe, je joue avec mes ami.e.s, je console mon amie etc… Inviter les enfants à devenir des anges pour les autres.

      5.
      Leur mettre un petit cœur sur la main afin qu’ils se souviennent de leur désir de bien agir. « Vous avez le cœur sur la main, ça veut dire que vous voulez être un ange pour les autres, en leur aidant, en vous montrant aimable, en vous faisant proche…

      6. Parler de l’ange traditionnel :
      dans les livres, les anges ont des ailes pour qu’on puisse les reconnaître et une auréole… On regarde des images d’anges, on peut ouvrir la porte et parler un peu de spiritualité si cela s’y prête. Cela dépend des convictions de la famille ou du milieu.

      7. Rêver aux anges :
      Le soir, imaginez-vous dormir sur un oreiller de nuages, doux comme un ange. Vous entendez la belle berceuse de Brahms et vous vous abandonnez… vous rêvez aux anges.

      8. Voici une bonne façon de vous débarrasser de vos monstres.
      En rêvant, allez dans un tiroir magique de votre esprit, sortez une baguette magique et transformez vos monstres en chocolat ou en réglisse. Ce sont vos monstres, vous pouvez les métamorphoser, leur donner des petites voix de rien du tout, les colorier de différentes couleurs avec les crayons de votre imagination… Voici l’heure de dessiner nos peurs… Ensemble, nous allons bien rire de nos monstres.

      Clôture :
      On peut faire plusieurs activités suite à la lecture du livre.

      Exemples :
      1. Projet ange gardien. On met les noms de tous les enfants dans un bocal. On en tire un et on devient son ange gardien secret pour trois jours ou une semaine. On prend soin d’une autre personne en lui faisant des petites surprises, en lui écrivant un mot gentil et le laissant dans son pupitre ou son casier, on peut lui faire un dessin etc… Dans la famille, on peut être l’ange gardien de maman ou de papa ou de notre petit frère, même du petit animal de la maison.

      2. Créer des tenues d’angelots : Les enfants peuvent se créer de beaux costumes d’anges, d’angelots et d’archanges ainsi que des accessoires (ailes, carquois, harpes et arc…) Ils peuvent improviser une saynète.

      3. Dessiner
      des anges ou de bonnes actions à faire pour les autres…

      4. Réciter une comptine ou une poésie :
      LES PETITS ANGES 10 petits anges en jaquette orange voulaient monter au ciel avec une ficelle Le fil se cassa CRAC Un petit ange tomba BOUM Maintenant dis-moi… combien il y a de petits anges? 9 petits anges en jaquette orange etc… jusqu'à 0 0 petit ange sans jaquette orange ne voulaient pas monter au ciel avec une ficelle le fil ne cassa pas AH! Aucun petit ange tomba BON Maintenant c'est certain il n’y a plus de petit ange.
      Source : http://membres.lycos.fr/valhoule/parole.html


      Un jour, Thérèse Touchette est arrivée chez moi, en surprise...
      Elle m’avait créé cet oreiller-ange pour mes animations.
      Merci Thérèse. Tu es un ange!



      Marie-France et son ange / Thème et valeurs

      Thème principal :
      Comment surmonter ses cauchemars, ses peurs 

      Sous-thèmes :
      La voix d'ange (l’intuition) est une force, les personnes-anges autour de nous peuvent nous aider, être soi-même un ange pour les autres, le pouvoir de l'imagination.
       
      Valeurs
      L'abandon (faire confiance à la vie, à sa puissance intérieure), le courage devant ses monstres, intériorité, écoute du soi...

      Résumé :
      Marie-France est à l'âge des cauchemars. Heureusement, elle apprend de sa grand-maman qu'elle a un ange gardien.
      Un ange !  Les grands-mamans connaissent des choses différentes des parents, des secrets qu’elles seules peuvent nous transmettre…
      Pourquoi les cauchemars ?  Comment s’en débarasser ?
      Un soir, avant de se coucher, grand-maman vient s’asseoir sur le lit de Marie-France et lui dit :  « Marie-France, je crois qu’il est temps de te parler de ton ange gardien… Lorsque tu es craintive, mon trésor, écoute un peu dans ton cœur.  Une toute petite voix te donnera du courage.  Tu n’es jamais vraiment toute seule. »
      Les anges avec des ailes jouant de la flûte ou de la trompette… c’est bien beau mais personne n’a jamais vu de ces anges.  Ils ont plutôt fait la rencontre d’anges bien vivants, des personnes généreuses et courageuses, sensibles aux besoins des autres…

      Les aquarelles d’Olga Rykova, douces, chaleureuses, paisibles…une poésie sur le thème des anges…

      À partir de quel âge : 4 à 8 ans


      Quelques notes :

      Marie-France est à l'’âge des cauchemars.

      Le sommeil de l’enfant de 5 ans est souvent coupé de rêves. Ils sont généralement désagréables et ont très fréquemment pour sujet des loups et des ours qui pénètrent dans le lit de l’enfant…. L’enfant de 5 ans se réveille souvent en criant parce que son rêve l’épouvante. (1)

      Si la mère de Marie-France se contente de la consoler et de la cajoler, en lui chantant une berceuse (elle sent que sa petite a besoin d'’amour et de compréhension) sa grand-mère préfère lui présenter son ange gardien.
      Ils aiment chanter…(2)
      Son intérêt pour les livres religieux commence à s'éveiller.  
      P. 238 (3)

      Marie-France apprend qu’elle n'est jamais seule. Elle peut faire appel à cette petite voix d'’ange qui est en elle (dans son âme) et qui saura lui donner du courage pour surmonter les difficultés. Elle découvre même une petite formule (prière) pour l’ui donner du courage.
      La grand-mère lui explique qu’elle aussi avait des peurs lorsqu’elle était petite.
      Les enfants qui se réveillent la nuit et ont de la peine à se rendormir peuvent être influencés par l'’histoire d’'autres enfants qui se réveillaient la nuit autrefois, mais ont cessé de le faire…(4)

      La fillette découvre aussi la présence de plusieurs personnes-anges qui l’entourent pour la protéger et cela la sécurise beaucoup. La grand-maman réussit ainsi à donner du pouvoir à sa petite-fille en l’incitant à changer les images cauchemardesques qui la hantent. En riant de ses monstres, la fillette s’endort dans les bras de sa grand-maman, véritable ange gardien de cette histoire.
       
      L’auteure est la grand-mère de quatorze petits-enfants. Elle sait que dans ce monde de crises et de guerre, l’enfant a besoin de trouver en lui-même une force intérieure et qu'’il a aussi besoin de s’accrocher à plus grand que SOI.… Sans être religieux, ce livre permet d’ouvrir sur la spiritualité… Le livre pourrait voir naître une belle interaction entre l'adulte et l'enfant, un bon échange…
       
      Cet album, aux très belles illustrations à l’aquarelle, saura aider aux enfants à confronter leurs cauchemars et peut-être auront-ils aussi, après la lecture et après avoir rencontré des personnes-anges qui font des choses bien concrètes pour aider aux autres, le goût d’avoir le cœur sur la main, de développer leur pouvoir angélique…
       
      L’enfant décidera peut-être de ramasser ses jouets ou de prendre soin de la petite soeur… ! Il aura l’idée d’aider à papa à ramasser les feuilles d’automne ou pelleter la neige… ou faire le ménage, etc.

      Pour toutes ces raisons, nous croyons que l’album 
      Marie-France et son ange donnera aux « enfants le moyen d’employer sa vie, ses facultés et ses talents de la meilleure façon possible. » 

      1. Gesell, Arnold, Ilg, Frances L., L’enfant de 5 à 10 ans, puf, 4e édition, 1963, p. 68
      2.
       Gesell, Arnold, Ilg, Frances L., Le jeune enfant dans la civilisation moderne,  puf, psychologie d’aujourd’hui, 10e édition, 1978, p. 238
      3.  Gesell, Arnold, Ilg, Frances L., Le jeune enfant dans la civilisation moderne,  puf, psychologie d’aujourd’hui, 10e édition, 1978, p. 238
      4. Gesell, Arnold, Ilg, Frances L., Le jeune enfant dans la civilisation moderne,  puf, psychologie d’aujourd’hui, 10e édition, 1978, p. 233